"Gérer son poids sans frustration"

Santé, Bien-être, Performance sportive et extra sportive

Partenaires

de la méthode :

Analyse par absorptiométrie biphotonique à rayon X

Principe général

 

L’absorptiométrie biphotonique à rayon X est un examen médical qui permet de mesurer la densité minérale osseuse (DMO). En d’autres termes, il évalue la « solidité » du squelette. Il permet donc d’analyser le risque de fracture ostéoporotique, c’est-à-dire en lien avec une ostéoporose.

 

De plus, cet examen est utilisé dans certaines études scientifiques pour évaluer la composition corporelle : masse grasse et masse musculaire.

 

Il permet alors d’identifier de façon très précise la composition corporelle d’un sujet dans chaque membre supérieur et inférieur et d’apprécier également la densité minérale osseuse du corps entier.

Examen densitométrique du rachis lombaire (Hologic QDR-4500a ; colonne lombaire)

Examen densitométrique du col fémoral (Hologic QDR-4500a ; hanche droite)

L’examen densitométrique osseux chez les femmes ménopausées a pour principal intérêt la caractérisation des femmes à risques. C’est en effet le seul examen permettant d’isoler au sein de cette population celles qui, du fait d’une masse osseuse abaissée, sont les plus exposées aux fractures ostéoporotiques. En raison de l’absence de concordance absolue entre les résultats obtenus à différents sites, l’identification des femmes à risque doit comporter au moins l’étude de deux sites densitométriques différents incluant un site à prédominance trabéculaire et un site à prédominance corticale. Les sites généralement explorés sont ceux pour lesquels il n’y aura pas de superposition en

Examen composition corporelle Masse Grasse et Masse Musculaire (Delphi)

projection plane avec d’autres parties du squelette et qui sont également les sites privilégiés de l’ostéoporose.

Les plus habituels sont les vertèbres lombaires de L2 à L4 et le col du fémur, mais il est courant de faire des mesures au niveau de l’avant-bras ou du corps entier.

 

Il permet de définir avec précision la quantité de substrats (protéine, glucide, lipide) utilisé par le sujet au repos. Cet outil est très intéressant et très précis et peut venir compléter l'équation de base.  La plupart des athlètes ou autres sont soumis à divers facteurs de stress, physiologiques ou psychologiques dus aux différentes intensités d’entrainement/travail et leur métabolisme varie régulièrement.

fgfgfgfgfg

Calcul théorique du métabolisme de base par calorimétrie

La calorimétrie est un outil de mesure uniquement réalisable en laboratoire et permettant d’apprécier le  métabolisme de base du sujet. A la différence de l’équation qui est très facile à appliquer chez vous, cet outil de mesure est plus coûteux en terme d’énergie mais également plus précis puisqu’il se fait par échange gazeux.

Webmaster : E. Herduin    -   Contact   -    © 2016 BLP Sport - mentions légales